Le moustique-tigre est là !
22

Fév

2023

Le moustique-tigre est là !

Lors de sa conférence donnée le jeudi 12 janvier à la salle Mafli, organisée par l’association « Charte de Jardins de Lutry », Daniel Cherix, professeur honoraire de l’UNIL, a été clair : « Le moustique-tigre est là, notamment à Cully où il a été repéré, mais aussi en de nombreux endroits tout le long du bord du lac Léman », de Villeneuve ä Genève, tout comme aussi en France voisine (Annemasse, Yvoire). Et même à Monthey et Brig-Glis, en Valais.

Il a été repéré pour la première fois en 2003 au Tessin. Etant donné qu’il n’a pas la capacité de voler loin et longtemps, il a voyagé par l’intermédiaire de camions de transports et d’autocars ou de voitures venus d’Italie. Il s’y est ainsi installé dès 2006. Peu à peu, il est ensuite remonté vers Bâle, et les stations de contrôle ont montré qu’il avait utilisé l’autoroute et les arrêts autoroutiers. Aujourd’hui, les endroits où il a été repéré se trouvent un peu partout en Suisse. C’est ce qui a conduit la Confédération, par l’entremise de l’Office fédéral de l’environnement et de l’Office fédéral de la santé publique de décider de le « surveiller » en mettant en place un réseau national de surveillance. 

Système de monitoring

Dès que le moustique-tigre a été repéré en 2019 en Suisse romande, un système de monitoring avec un centre de signalement régional (CSR) pour la Romandie a été mis en place. Son but est de pouvoir être rapidement informé en identifiant les photos de spécimens transmis par les citoyens afin de pouvoir prendre des mesures adéquates de contrôle (traitement des bouches d’égout, insecticides sur les lieux repérés, etc.). En 2021, 13 stations de monitoring étaient en activité. Dans le canton de Vaud, il a été signalé pour la première fois en 2019. « En 2022, 375 annonces nous ont été faites » a indiqué Daniel Cherix.

Originaire d’Asie du Sud-Est et venu de Floride en Europe par bateau, son qualificatif de « tigre » vient du fait qu’il est très agressif. Il est très petit, comme une pièce de 5 ct. Si vous pensez avoir vu un moustique-tigre, il est important de le photographier et d’envoyer rapidement votre photo au site dédié www.moustiques-suisse.ch. Une réponse vous sera donnée dans les 24 heures. Vous pouvez aussi le tuer et envoyant le spécimen mort par la poste à Daniel Cherix, Route Riau Graubon 12, 1082 Corcelles-le-Jorat. Il suffit de glisser spécimen dans une bout de papier ménage et de mettre ceci dans une enveloppe.

Le moustique-tigre se distingue des autres moustiques connus dans nos contrées par le fait que c’est un moustique urbain, actif de jour. Silencieux, il pique en série (en fait, c’est la femelle, mais elle ne vit que 6 à 8 semaines). Le moustique-tigre peut transmettre des maladies telles que la dengue, le chikungunya ou le zika (mais heureusement, il n’en est pas systématiquement porteur). Pour vous rassurer : il n’entre habituellement pas dans les maisons ! 

Priorité à la prévention  

Daniel Cherix a donné des indications sur la façon dont chacun peut faire des gestes de prévention pour limiter la propagation de ce moustique « piqueur ». Ainsi, « si vous avez d’anciens pneus qui traînent dans le fond du jardin, il faut vous en débarrasser tout de suite, car c’est l’un des endroits préférés des femelles. Pour déposer ses œufs, la femelle cherche des endroits où il y a une petite quantité d’eau en stagnation, comme les récupérateurs d’eau de pluie (il faut le recouvrir avec un tissu hermétique), les arrosoirs et les sous-pots sous les plantes – le plus simple est d’y mettre du gravier -, qu’il faut vider tous les 3 jours » a-t-il commenté.

L’observation attentive dans nos jardins est importante, car on compte une génération tous les 6 à 8 jours en été : son développement est donc extrêmement rapide dans un territoire donné. Si des moustiques-tigres sont identifiés par les spécialistes, ceux-ci contactent aussitôt les services communaux, qui seront chargés de prendre les mesures nécessaires et d’appliquer les traitements adéquats.

Jean-Louis Emmenegger

3 conseils de gestes préventifs anti-moustiques-tigre:

1. vider complètement, tout les récipient contenant un petit fond d’eau, au minimum tous les 3 jours.

2. recouvrir les récupérateurs d’eau de pluie avec un tissus hermétique, à maille fine, genre rideau.

3. éliminer définitivement tous les vieux peux, que ce soit pour décoration ou paresse d’élimination, à cause de la rétention d’eau qu’il représente.

et…:si vous soupçonner la présence d’un moustique tigre:1. l’envoyer pour identification:  soit le photographier et envoyer l’image net et agrandie à soit le tuer et envoyer le spécimen mort par poste à 
VANTED: le moustique tigre se distingue des autres moustiques par plusieurs spécificités:1. il aime la proximité humaine 1. il est silencieux.2. il pique en série.3. il n’agit que de jour.4.il est petit= little serial silencer daily killer
Devinette de monsieur fourmis:que sent-on lorsqu’on écrase une fourmi tapinoma magnum et qu’on la renifle? – « elle sent le beurre  rance »

Pour en savoir plus :

– Site de la Charte des jardins de Lutry : www.chartedesjardinsdelutry.ch   

– Site du canton de Vaud :  www.vd.ch/…/moustique-tigre-une-espece-invasive

– vidéo RTS avec Daniel Cherix : « Moustique-tigre : comment éviter qu’il s’installe chez vous ? » www.rts.ch/play/monsieur-jardinier/video/moustique-tigre-comment-eviter-quil-sinstalle-chez-vous

Tag:

Meet

105 Road Name, Berlin, Germany

Write

[email]name@website.com[/email]